R8S
Photo
Videos
Recensement
Sondages

Actuellement
9 visiteur(s) en ligne
  Accueil    Reportages    Histoire    Infos    YoungTimers    Docs    Humeurs    Forum    Trophee Gordini    Contact

Présentation       Comparatif       Essais       Portrait

YoungTimers


Posté par Pat1135rice

Concentration "Clio V6 Passion" à Montlhéry



J’avais déjà eu l’occasion de participer à une concentration du club "Clio V6 Passion" en 2010. C’était dans le cadre de la célébration des 10 ans de la petite Renault à moteur central atmosphérique et cela se passait dans la Creuse, sur le circuit du Mas du Clos, haut lieu mythique pour les Gordinistes. Ne possédant (toujours) pas la dite auto célébrée, j’avais fait le déplacement avec ma Williams et j’avais particulièrement apprécié l’accueil des membres de l’association. Aussi, lorsque mes amis Clioteux bordelais m’ont proposé de passer le week-end des 5 et 6 octobre avec eux à Montlhéry pour la grande messe annuelle du club, je n’ai pas hésité une seconde.

Texte/Crédit photos : pat1135rice

5 octobre 2013, quatre heures du matin, deux Clio V6 phases 1 et 2 quittent Poitiers, direction Linas-Montlhéry. L’autoroute monotone (pléonasme) nous permet de rejoindre sans encombre le célèbre anneau. A notre arrivée, croissants, brioches et plusieurs cafés nous font sortir rapidement de notre torpeur. On fait le tour du parc. Ça se remplit progressivement. Outre les Clio V6, le club accepte aussi les Clio RS, Mégane et autres Spider et anciennes. Au passage, on ne peut pas manquer une dizaine de Clio en conduite à droite, confirmant que la passion n'a pas de frontières et qu'un bel évènement mobilise. Des représentants du Club Renault Sport Luxembourgeois ont même fait le déplacement ! Bon, c’est pas le tout, allons tâter de la piste. Tourner sur le circuit de Montlhéry est à faire au moins une fois. Plus pour le côté historique du lieu que pour la qualité du revêtement car l’anneau de vitesse est vraiment en mauvais état. Reste que chatouiller la pente et s’approcher du rail est une expérience qui marque. Ça va vite et les yeux sautent à chaque raccord de béton. Si l’on parle en roulant, la voix chevrote, c’est dire ! En attendant, je m'accroche car mon jeune pilote décide de bastonner avec une Clio Cup...


La « Twin Run” en démonstration


Entracte pendant les sessions : Un concept-car sportif drivé par Axel Breun, le directeur « Design Concept-Cars » de la marque au losange, entre en piste. La « Twin Run », puisque c’est d’elle qu’il s’agit, rend hommage aux R5 Turbo et Clio V6. Dotée d'une carrosserie en matériau composite, d'un châssis tubulaire directement issu de l'univers de la compétition et d'un moteur V6 de 320 ch en position centrale arrière, dérivé de la Mégane Trophy, c’est une véritable bête de course qui prend possession du lieu. Pilotée alternativement par Ludovic Simon et Laurent Hurgon, c’est un festival pour les yeux qui nous est proposé. Le moteur émet un bruit démoniaque, les échappements libres crachent des flammes, les pneus hurlent de désapprobation... On se croirait au feu d’artifice du 14 juillet avec, après le final, ce sentiment de vide qui annonce que le déluge est fini. Autre animation, permanente celle-là, un slalom chronométré en Twingo RS prêtée par Renault. Tout le monde pouvait essayer de faire un temps moyennant deux euros. Là aussi, le moteur et les pneus ont hurlé…


Bernard Dudot, la cerise sur le gâteau !


Le club "Clio V6 Passion" sait organiser mais il sait aussi partager. Ce week-end était l’occasion de récupérer des fonds pour l’association « Chloé », qui apporte son soutien aux enfants hospitalisés. 5 330,60 euros ont ainsi été récoltés sur l’ensemble du week-end par le biais du slalom et surtout par une vente aux enchères de pièces de moteurs de F1 après le repas du samedi soir. Un grand moment où monsieur Bernard Dudot, le père du V10 Renault, est venu en personne présenter les différents lots. Dire que j’ai bu ses paroles est un euphémisme… Après une nuit d’hôtel réparatrice, les hostilités reprennent sur le même rythme le dimanche sous un soleil bien plus prononcé que la veille. On prend les mêmes et on recommence les tours de manège. Cette fois, le plateau est beaucoup plus relevé. J’ai compté plus de quatre-vingt dix autos dont une bonne quarantaine de Clio V6. Le défilé que j’ai eu l’occasion de faire au volant de la phase 2 n’en sera que plus valorisant avec ses trois colonnes privilégiant le bleu, le gris et le rouge en début de grille. C’est beau une procession de Clio V6 ! Arrive le moment de reprendre la route. On dit au revoir, on refait les pleins sur la nationale et cerise sur le gâteau, mon pilote du week-end me laisse le volant de la phase 1 jusqu’à Poitiers. Il y a des moments comme ça que l’on voudrait voir durer encore plus longtemps…



Place aux photos !




C'est beau le jaune Sirius !











L'Angleterre, bien représentée














Il y avait de nombreuses Mégane









Je la verrai bien dans mon garage...






On reconnaît la classe naturelle de Fred "de Niçe" et Thomas "le Bordelais" !





Une belle délégation Luxembourgeoise













Eternelle Williams...







Arrivée de la "Twin Run".
On aperçoit, Christian Schmaltz, Axel Breun et David Schmaltz, président de l'association.










Quelle est cette Gordini ?


Sur la piste :









Thomas "le Bordelais" dans l'exercice du slalom




Quelques lots de la vente aux enchères...





Bernard Dudot a répondu présent pour l'association "Chloé"


A l'année prochaine !

Pour en savoir plus
CLIO V6 PASSION